Vernisseuses UV – 10 ans de développement!

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

L’année 2021 marque les 10 ans du lancement de la gamme de Vernisseuses UV pour le marché des arts graphiques.

La société EPS a lancé son activité en 1999 en proposant des films des finition pour l’impression numérique. On parle à l’époque de film d’encapsulage et aussi de film de plastification. Ces marchés sont concurrencés par des matières en importation à bas coût et portent une problématique environnementale forte. C’est ainsi que née l’idée de mener un projet qui permettra de réduire fortement la production de déchets. Le but est d’y arriver en améliorant la compétitivité du process et en accompagnant la mue du secteur de l’impression vers les encres UV.

Un co-développement Industriel & Graphique

EPS s’engage dans divers développements. Et c’est en nouant un partenariat avec l’industriel Bürkle et son homologue allemand Welte que l’équipement Bürkle Liquid Flood Coater voit le jour. Ainsi d’une chaîne d’enduction pour le bois, est créé un matériel compact capable de s’intégrer dans n’importe quel atelier d’impression numérique ou sérigraphique .

Le cahier des charges est précis: à la différence d’une ligne de vernissage bois cet équipement présente la capacité de recevoir des supports fin. ll peut aussi travailler des feuilles, des bobines d’adhésifs complètes. Le changement de vernis doit être simple, le nettoyage quasi automatisé.

De nouvelles encres et de nouveaux process

L’arrivée de encres UV bouleverse le champ des possibles pour l’imprimabilité des supports. Il en va de même pour la finition de ceux-ci. Il n’est plus possible d’utiliser les films de plastification traditionnels, puisqu’ils adhèrent mal aux supports et ne supportent pas le relief des encres.
Le vernis UV pour l’impression numérique vient alors permettre de protéger des encres. Même mieux, il les fait adhérer sur des supports jusque là non imprimables.

Le numérique s’invite aussi dans les ateliers de sérigraphie. Ainsi ceux qui proposaient un vernis sérigraphique de série doivent trouver une solution pour vernir leurs tirages numériques. Les systèmes Bürkle LFC commencent à entrer dans les ateliers de sérigraphes.

Le vernisseuse UV s’inscrivent dans une démarche de diversification des ateliers d’arts graphiques. Elles le font avec un fort niveau de compétitivité et de productivité.

Développements de vernis pour tous types d’applications

Le développement des vernisseuses UV s’inscrit dans une démarche de diversification. Ce qui était un remplacement de films de plastification pour volumes de production élevé, devient un outil de développement. Ferroviaire, aéronautique, décoration, bâches camions. Les technologies de vernis pour l’impression numérique permettent un grand nombre de développement, notamment grâce à son partenaire historique Marabu.

Les vernis ont pour avantage d’adhérer parfaitement aux supports. Aussi, s’ils permettent de réaliser des productions avec en moyenne une productivité de 12 mètres linéaire / minutes, ils sont également économique financièrement. De la PLV carton aux teintes RAL, ils sont plus compétitifs qu’une lamination ou une encre. Mais c’est également dans l’aspect environnemental qui joue un rôle majeur dans leur différenciation. La réduction des déchets est un enjeux majeur de l’industrie des arts graphique, et le vernis s’accompagne de peu de packaging. En comparaison d’une lamination le vernis génère 99,99% moins de déchets. (Pas de carton, flasques, liner…)

Une histoire qui se poursuit!

Chaque année, EPS contribue avec ses solutions à pérenniser les projets graphique, leur donner une durabilité et réduire leurs impacts environnementaux.

Après plus de 10 années de développement en France, EPS commence son implantation en Espagne: Barnizadora Bürkle

Entre 2018 et 2020 les client EPS équipés de vernisseuses UV ont réalisé en moyenne 450 000m2 de production/an